MAXINE-VOYANCE

 

12 % des petits papillons bleus de la famille des lycénidés exposés à la radioactivité à l'état de larves ont développé des anomalies, notamment des ailes plus petites et une malformation des yeux.

 

TOKYO, 13 Août.  Une équipe de chercheurs de l’Université japonaise de Ryukyu a révélé un changement génétique inhabituel dans l’une des espèces les plus communes de papillons au Japon. Les scientifiques supposent que ces mutations pourraient être causées par les conséquences de l’accident de centrale nucléaire « Fukushima-1. » Les résultats de cette recherche ont été publiées dans le dernier numéro du magazine américain « Nature« .

View original post 231 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s