LA FUSION FROIDE CONTRE LE PLUTONIUM

Investigations UFO et Science

Le rythme de l’étude de l’espace lointain par des stations interplanétaires va ralentir, considèrent les experts. Les réserves mondiales de plutonium-238, accumulées lors de la fabrication des armes nucléaires s’amenuisent, alors que c’est cet isotope, qui permet d’actionner les batteries thermiques des appareils spaciaux qui sont trop éloignés du Soleil pour pouvoir fonctionner avec des panneaux solaires.

Le plutonium-238 est utilisé dans le secteur aérospatial depuis des décennies. Il était l’une des composantes dans la construction des capsules Pionnier etVoyager, lancées encore dans les années 1970 vers la périphérie du Système Solaire. Les appareils Voyager sont d’ailleurs toujours en contact avec la Terre. L’énergie issue de la scission de l’isotope de plutonium permet d’approvisionner en électricité la station Cassini dans les environs de Saturne. Le nouveau rover Curiosity sur Mars fonctionne au plutonium russe, les Etats-Unis ayant arrêté sa production dans les années 1980. Cependant les stocks russes…

View original post 593 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s