Grève mammouth dans une usine d’Apple

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=KZF8RWHUB7NZS

http://www.lematin.ch/news/standard/greve-mammouth–usine-apple/story/23375062

CHINE

Des milliers de salariés se sont mis vendredi en grève dans une usine du groupe taïwanais Foxconn en Chine, selon une organisation de défense des droits sociaux. Le géant de l’électronique nie tout débrayage..

 

 

Le mois dernier, une de ses usines de Foxconn avait déjà été fermée après une bagarre générale opposant des vigiles et des ouvriers.

Le mois dernier, une de ses usines de Foxconn avait déjà été fermée après une bagarre générale opposant des vigiles et des ouvriers.
Image: Keystone

 

Les employés de l’usine de Zhengzhou, dans le centre de la Chine, ont arrêté de travailler après que la direction a augmenté les niveaux de qualité des produits et demandé aux salariés de travailler un jour férié, a indiqué l’organisation China Labour Watch, dont le siège se trouve à New York.

«Les ouvriers subissent trop de pression», a déclaré le directeur de l’ONG, Li Qiang, dans un communiqué.

De 3000 à 4000 salariés ont participé à la grève, selon la même source, qui ne précise pas combien de personnes sont employées sur le site.

Fabricant des composants pour l’iPhone 5 d’Apple, (AAPL 652.59 -2.13%) le groupe Foxconn de son côté a affirmé le contraire, démentant toute grève dans son usine de Zhengzhou.

«Tous les rapports selon lesquels une grève aurait eu lieu sont erronés», a déclaré Foxconn dans un communiqué, faisant néanmoins état de deux litiges résolus dans la semaine.

Suicides et bagarres

Les usines chinoises de Foxconn, nom commercial de Hon Hai Precision Industry, sont régulièrement le théâtre de violences et de bagarres.

Foxconn – le numéro un mondial des composants pour ordinateurs – assemble notamment des produits pour Apple, Sony et Nokia. Le groupe emploie un million de personnes en Chine, dont la moitié à Shenzhen, dans le sud du pays.

En 2010, au moins 13 salariés de Foxconn sont morts en Chine, apparemment à la suite de suicides, dus, selon les militants, aux dures conditions de travail. Le mois dernier, une des usines du groupe a été fermée après une bagarre générale opposant des vigiles et des ouvriers, et impliquant 2000 salariés ainsi que 5000 policiers.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s