Grande-Bretagne : le « pirate aux ovnis » ne sera pas extradé

Area51

Gary McKinnon est accusé d’avoir piraté des réseaux militaires américains dans le but de prouver l’existence des extraterrestres.

Source AFP

Le pirate informatique Gary McKinnon, accusé d’intrusion dans des ordinateurs de l’armée américaine, ne sera pas extradé aux États-Unis, en raison de son état de santé, a annoncé mardi la ministre britannique de l’Intérieur Theresa May. « Gary McKinnon est accusé de délits graves, mais il est indubitablement gravement malade », a déclaré la ministre devant le Parlement, soulignant que son extradition contreviendrait aux droits de l’homme et ferait courir le risque qu’il se suicide.

Gary McKinnon, 46 ans, qui souffre d’une forme d’autisme, a reconnu avoir piraté des dizaines d’ordinateurs de l’armée américaine et de la Nasa en 2002. Mais il a toujours soutenu qu’il ne faisait que rechercher des preuves de l’existence des extraterrestres. Accusé d’être l’auteur du « plus important piratage de tous les temps dans le système informatique militaire »…

View original post 92 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s