Les banques européennes doivent être prêtes en cas de tempête

L.I.E.S.I.

Depuis le résultat des élections présidentielles américaines, les cours des banques d’affaires américaines sont curieusement attaqués et l’or a connu un redressement étonnant. Difficile de faire un commentaire dans l’instant même si l’on peut raisonnablement en tirer quelques conclusions.

Quant aux grandes banques européennes, elles se préparent toujours et activement à répondre aux règles de Bâle III par anticipation. Elles doivent réduire leur bilan en multipliant les cessions d’actifs. Dans le même temps, elles renforcent à marche forcée leurs fonds propres et cherchent à améliorer leurs profils en termes de liquidité. En avril, dans son rapport sur la stabilité financière dans le monde, le FMI avait insisté sur l’urgence de résoudre le problème des fonds propres. Le FMI avait demandé aux politiques comme aux banquiers centraux de la BCE de veiller sur ce point afin d’éviter que les banques soient prises de court et serrent le robinet du crédit pour…

View original post 56 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s