Une bonne crise en guise d’introduction à un Nouvel Ordre Mondial – Partie 2

L.I.E.S.I.

Jim Rogers affirme qu’il faut laisser couler les banques les plus vulnérables. On pense aux multiples épisodes de la banque DEXIA dont le cours de bourse (0,10 €) reflète la situation d’une banqueroute avérée. Mais les gouvernements continuent de ponctionner les contribuables pour renflouer sans cesse. Si les choses continuent comme cela, c’est l’histoire du serpent qui se mange par la queue et s’étouffe, les meilleurs investissements seront ceux de la SURVIE dans un monde sans foi ni loi, en attendant une intervention divine.

Au fil des mois et des trimestres nous allons faire le constat suivant : les gouvernements ne s’entendent pas entre eux. La partie américaine du cartel bancaire vient, en dégradant la France, de donner un coup de pouce en faveur des Allemands dans les négociations pour une Europe fédérale. Le gouvernement allemand est complément prisonnier de Wall Street qui détient son or et sans lequel la…

View original post 42 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s