Les Grecs souffrent pour payer la Troïka et son système d’usure

L.I.E.S.I.

Avec une économie qui s’est contractée durant 5 longues années et un taux de chômage record de 25%, les habitants du nord de la Grèce n’ont pas les moyens de chauffer leurs maisons. Des villages n’ont pas reçu de subventiosn de l’Etat pour chauffer les écoles et plusieurs maires ont annoncé qu’ils allaient fermer les écoles plutôt que de voir les enfants greloter.

grece-misere-SDF-chomage-300x174De nombreuses personnes âgées se regroupent dans un centre afin de profiter d’un chauffage commun.

Voilà la conséquence des mesures d’austérité avec l’hiver en Grèce. Le prix du mazout a grimpé de 48 pour cent sur ​​un an, selon l’International Energy Agency, une organisation basée à Paris. Ce qui renchérit considérablement le coût, c’est la taxe qui peut représenter jusqu’à 42 pour cent du coût total ! Les gens abandonnent le fioul pour le bois, mais là aussi les prix grimpent et les importations se font de Bulgarie.

View original post 60 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s