L.I.E.S.I.

eurosliassePar PASCAL ROUSSEL – Dans un climat grandissant de peur, les articles se multiplient pour annoncer la fin de l’euro. Cette disparition est bien entendu un scénario possible à terme mais la mise en place de l’euro a été un long processus ainsi sa disparition devrait lui aussi être un long processus, sous peine de provoquer un choc aux conséquences imprévisibles sur les bilans des banques et surtout sur le marché des produits dérivés. Il est très simple de demander aux banques centrales nationales d’imprimer des billets nationaux à la place de l’euro pour les mettre dans des distributeurs. La véritable difficulté vient après. Le but de l’article n’est pas de le démontrer mais lorsque l’on analyse la question un peu plus en profondeur, on s’aperçoit qu’aucune banque ne pourrait probablement résister à une disparition brutale de l’euro. Dans ces conditions, on peut légitimement se demander si les banques souhaitent…

View original post 710 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s