Geneve: Ils commettent quatre braquages en 90 minutes

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=KZF8RWHUB7NZS

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/Ils-commettent-quatre-braquages-en-90-minutes-25368030

 

Armés d’un spray et d’un couteau, deux jeunes trentenaires ont écumé les commerces genevois à la recherche d’argent facile. Ils ont été arrêtés par la police.

 

storybild

L’enseigne Denner de Thônex a échapé aux braqueurs. (Photo: Google)

Un folle équipée. La matinée de deux hommes de 30 ans ressemble à un mauvais film d’action. Mercredi, les malfrats ont décidé de commettre des braquages en série dans la région de Genève. C’est à 10h10 qu’ils décident de passer à l’action. Mais leur premier coup finit en pétard mouillé. En effet, un employé du Denner de Thônex voyant les indélicats enfiler leurs cagoules devant le commerce a immédiatement fermé les portes du magasin, les empêchant de commettre leur forfait.

Les deux compères ont alors décidé de se rabattre sur une boutique de prêt-à-porter voisine. Là, la gérante a subi la violence aveugle des assaillants. Sous la menace d’un couteau, ils l’ont forcée à leur remettre le contenu de la caisse avant de prendre la fuite à pied, et surtout en prenant le temps d’asperger le visage de la malheureuse avec un spray au poivre.

Employés choqués

Non contents de leur butin, les voyous ont remis le couvert, une heure plus tard, à Lancy. Leur cible a changé, mais le mode opératoire est resté le même. Encagoulés, ils ont pénétré dans la Coop de la place des Ormeaux. Et en quelques secondes, en tenant en respect une caissière, ils se font fait remettre plusieurs milliers de francs. Ils prendront la poudre d’escampette après avoir gazé, une nouvelle fois, leur malheureuse victime.

Avant de se faire pincer en début d’après-midi par l’imposant dispositif déployé dans le secteur, les deux hommes auront encore le temps de tenter un dernier cambriolage. Mais le gérant d’un commerce de proximité de l’avenue des Grandes-Communes aura réussi à les mettre en fuite. Les deux suspects, qui ont déjà eu maille à partir avec les forces de l’ordre par le passé, ont été acheminés dans les locaux de la police judiciaire pour être entendus.

Les deux commerçantes aspergées de gaz incapacitant n’ont pas eu besoin d’être prises en charge par les secours. En revanche, l’ensemble des personnes visées par les braqueurs sont choquées.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s