Un tatouage électronique pour commander les objets à distance

Une chercheuse chinoise a développé un tatouage électronique qui servirait de télécommande se collant et se décollant sur votre peau. Elle a remporté le prix de l’innovation de l’année au Forum Netexplo.
En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/atlantico-light/tatouage-electronique-pour-commander-objets-distance-640124.html#RPoXTz4EIKvWh32a.99
Le fameux tatouage électronique innovation de l'annéeLe fameux tatouage électronique innovation de l’année Crédit DR

« Electronic Tattoos ». Voici le nom de la dernière nouveauté qui va faire parler dans le monde high-tech. Et pour cause, il s’agit en réalité d’un tatouage électronique qui permettrait de commencer des objets à distance. Présenté lors du forum NetExplo 2013, au siège de l’Unesco à Paris, par Nanshu Lu, cette innovation a même remporté le premier prix. La jeune chercheuse est donc sortie gagnante grâce à ce tatouage électronique qui se colle et qui se décolle très simplement sur la peau. En compagnie d’une équipe de chercheurs à l’université d’Austin, au Texas, elle a développé cette fine membrane de silicone qui s’adapte aux déformations de la peau et qui résiste à l’eau. Les composants captent les signes vitaux les plus infimes, comme le pouls, la température et les vibrations des cordes vocales.

Nanshu Lu affirme que « les applications possibles ne sont limitées que par notre imagination« , la transmission des données s’effectuant sans fil grâce à des émetteurs intégrés au tatouage. Un pilote de Nascar, Paulie Harraka, a déjà testé le dispositif pour mesurer son taux d’hydratation durant une course automobile. Le but premier est de surveiller le rythme cardiaque, la température et d’autres facteurs médicaux. Néanmoins, il peut servir dans d’autres domaines et comporte un ample champ de possibilités. Le biologiste Joël de Rosnay, qui a remis le prix NetExplo à la chercheuse chinoise, a déclaré que « le corps devient un outil » avant d’ajouter qu' »avant, les outils étaient devant nous et nous communiquions avec. Maintenant, le corps devient une télécommande, à la manière d’un écran tactile qui peut transmettre des informations « .

Diplômée en 2005 de l’Université scientifique de Tsinghua, à Pékin, Nanshu Lu a continué ses études à Harvard, aux États-Unis, où elle a mené des recherches sur les surfaces dures posées sur des supports tendres, menant à son tatouage électronique développé à l’Université du Texas où elle est assistante-professeur depuis 2011.

En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/atlantico-light/tatouage-electronique-pour-commander-objets-distance-640124.html#RPoXTz4EIKvWh32a.99

Un commentaire

  1. Et en plus c’est joli….
    Bises et bonne soirée


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s