L’étonnante face cachée de la CIA dévoilée à Grenoble

Philippe Silberzahn, hier, à la tribune du Festival de Géopolitique, à Grenoble École de Management.  « 97 % des agents recrutés par la CIA sont blancs et originaires de la Virginie… » Photos Christophe AGOSTINIS et DRPhilippe Silberzahn, hier, à la tribune du Festival de Géopolitique, à Grenoble École de Management. « 97 % des agents recrutés par la CIA sont blancs et originaires de la Virginie… » Photos Christophe AGOSTINIS et DR

2 / 2

« Les agents recrutés par la CIA, sont à 97 %, blancs, originaires de Virginie (le siège de l’agence d’espionnage américaine est basée à Langley,… Virginie), protestants, et imberbes ».

Voilà, offert à la curiosité des participants à sa conférence, aux étages de Grenoble École de Management, l’un des morceaux choisis hier par Philippe Silberzahn, au fil de son ouvrage écrit à quatre mains avec Milo Jones, sur les “Échecs de la CIA” ( ¹).

Quelques incroyables casseroles

D’une révélation à l’autre, le professeur de l’EM Lyon Business School a surpris son auditoire. « J’ajoute que ces agents ne doivent pas posséder de passeport trop… chargé. Pour la CIA, c’est le gage qu’ils sont “clean” ».

Durant quarante ans, l’agence qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, a succédé à l’OSS, a accroché à ses opérations, et surtout à ses immobilismes, quelques incroyables casseroles.

Des missiles de Cuba, au 11-Septembre

Pour preuve. « Les missiles de Cuba, en 1962 ? Tout le monde était au courant. Il aura fallu les photos de l’avion-espion U2 au-dessus de l’île cubaine, détectant les silos, pour que le gouvernement américain adhère… »

Pearl Harbour ? « L’armée, pourtant noyée sous les informations, ne voulait y croire, au principe que le Japon était bien trop éloigné, et qu’il était impossible qu’une telle armada puisse se constituer, et, qui plus est, traverser l’océan ».

Le 11 septembre 2001 ? « Durant les mois précédents, Ben Laden avait envoyé au gouvernement une véritable déclaration de guerre sous la forme d’un… poème. Pas crédible ». Plus grave : « Un agent de la CIA, Michael Scheuer, multiplie les avertissements quant à la menace grandissante d’un attentat sur le sol américain. Ses supérieurs, exaspérés, le mute au poste gratifiant de “bibliothécaire général adjoint”. Le 12 septembre, il est rappelé en urgence comme “conseiller expert” ! »

( ¹) “Constructing Cassandra” rédigé ensemble par Philippe Silberzahn et Milo Jones, – Reframing Intelligence Failure at the CIA, 1947-2001.

À paraître en juin 2013 chez Stanford University Press.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s