Un romancier américain avait imaginé dans un livre publié en 2002 une tentative d’attentat lors du marathon de Boston.

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=KZF8RWHUB7NZS
http://www.lefigaro.fr/international/2013/04/17/01003-20130417ARTFIG00583-l-auteur-qui-avait-ecrit-l-attentat-de-boston.php
Capture d'écran de la couverture du livre de Tom Lonergan.
Capture d’écran de la couverture du livre de Tom Lonergan.

Un romancier américain avait imaginé dans un livre publié en 2002 une tentative d’attentat lors du marathon de Boston.

L’auteur des attentats de Boston s’est-il inspiré du roman de Tom Lonergan pour commettre son crime? La question doit sans doute empêcher l’écrivain américain de dormir, ces derniers jours. Il a en effet envoyé un courriel au site internet The Huffington Post, mardi, pour faire part de sa «réaction viscérale» après les explosions qui ont fait trois morts et 180 blessés lundi, lors du marathon de Boston. Car en 2002, il avait publié un livre intitulé Heartbreak Hill, le thriller du marathon de Boston , dans lequel un membre de l’extrême-droite américaine menaçait de faire exploser des bombes le long du parcours de la course. Dans cette fiction, l’individu était toutefois interpellé avant de commettre l’attentat.

«Oh mon Dieu, comme je l’avais prédit»

Tom Lonergan raconte qu’il a eu l’idée d’écrire ce livre après les attentats du 11-Septembre, et alors qu’il avait participé au 100e marathon de Boston, en 1996. A l’époque, il craignait «qu’une bombe ne soit déclenchée à n’importe quelle heure de la journée»; il s’était même vite éloigné de la ligne d’arrivée.

«Oh mon Dieu, comme je l’avais prédit», a ainsi pensé l’auteur, en apprenant ce qui s’était passé lundi à Boston. Il n’a toutefois pas l’intention de retirer son livre des ventes, sous prétexte qu’il «représente ce qu’il ressent de meilleur pour le marathon, la ville de Boston et la course à pied». Le Huffington Post estime qu’il est toutefois peu probable que l’auteur des attentats ait eu connaissance du livre de Lonergan, car l’auteur l’a publié lui-même, à travers la société iUniverse. Et selon l’écrivain lui-même, «il n’en a pas vendu beaucoup, du tout».

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s