Mort suspecte de 17 enfants: des antipsychotiques soupçonnés

Sortir du chaos et de l'illusion

médicaments antipsychotiques

Photothèque la presse

Dix-sept enfants canadiens sont morts alors qu’ils prenaient certains médicaments antipsychotiques
de deuxième génération, et 73 autres ont eu des problèmes cardiométaboliques. Santé Canada
confirme ces chiffres, mais ne fait aucune recommandation particulière, si ce n’est de rappeler aux
médecins d’utiliser leur bon jugement.

Six médicaments de deuxième génération sont en cause: clozapine, rispéridone, olanzapine,
quétiapine, aripiprazole et paliperidone. Du nombre, seul Abilify (aripiprazole) est approuvé chez
les jeunes de moins de 18 ans pour le traitement de la schizophrénie ou du trouble bipolaire. (Voir les effets secondaires de ces médicament plus bas).

Les données couvrent les décès et les problèmes cardiométaboliques recensés avant le 31 décembre
2012.

Tout en confirmant la nouvelle, parue au Canada anglais la semaine dernière, Santé Canada a signalé
qu’il n’est pas possible de déterminer précisément si les effets indésirables recensés sont liés
précisément à l’utilisation de ces médicaments ou si les…

View original post 794 mots de plus

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s