Mon avis sur le bouquin : Médium le dossier, les acteurs-la science-la recherche Préface Bertrand Méheust. Marie-Christine & Yves Lignon.

8995770_4042558

 

 

Mon avis sur le bouquin : Médium le dossier, les acteurs-la science-la recherche Préface 
Bertrand Méheust. Marie-Christine & Yves Lignon.

Page 22 : à l’origine, les possibilités médiumniques (souvent découvertes par 
tâtonnements au sein d’un groupe de personnes intéressées par le spiritisme) ne 
s’exprimaient qu’autour d’une table supposée prête à « tourner » ou à l’aide d’un « oui-
ja ». Ensuite sont venus les médiums se passant de la collaboration du guéridon danseur 
et choisissant de se retirer dans un « cabinet médiumnique » – c’est-à-dire derrière un 
rideau ou un paravent isolant le coin d’une pièce- pour inciter, avec succès, les Esprits 
à commettre quelques exploits digne d’un illusionniste de talent. Une telle situation 
ayant tout pour irriter un observateur, même s’il n’est pas maladivement soupçonneux, un 
nouveau changement a conduit, de nos jours, aux médiums qui de contentent de répéter a 
voix haute ce qu’un esprit invisible leur glisse à l’oreille. Faut-il ajouter qu’il 
s’agit là souvent de charlatans ou de gourous à la petite semaine, pouvant se dire 
également guérisseurs ou astrologues, à qui le spiritisme fournit une caution ?

Page 27 : Les parapsychologues du monde entier continuent d’expérimenter avec des médiums 
mais comme ils considèrent- à la suite du Professeur Richet et nous le répétons une fois 
de plus parce qu’on ne le répétera jamais assez- que les facultés médiumniques n’ont rien 
de surnaturel, ils tentent aussi de détecter leur existence latente chez Mme ou M 
Toulemonde. Puisque tout à commencer avec le spiritisme, le bilan disponible résulte de 
cent cinquante ans d’investigation et nous voulons montrer qu’il est positif.

Page 33 : En 1852, un groupe de médiums traverse l’Atlantique et parcourt l’Angleterre. 
Un an plus tard, en France, on trouve dans « l’illustration », l’ancêtre de nos grands 
magasines d’information, cette phrase significative : « l’Europe entière, que dis-je, le 
monde entier a l’esprit perturbé par une expérience consistant à faire tourner les 
tables. Galilée fit moins de bruit…. »
En 1855 on recense aux Etats-Unis une dizaine de milliers de médiums et trois millions 
d’adeptes (soit approximativement 10% de la population, y compris les esclaves noirs) qui 
se précipitent sur vingt-deux journaux et revues spécialisés.

Page 69/ 70 : Riche négociant en vins, Jean Meyer avait adhéré au spiritisme et, comme 
tous ceux partageant sa croyance, espérait bien que les investigations sur la médiumnité 
donneraient un jour une base rationnelle indiscutable à sa religion. Il estimait aussi, 
montrant par là qu’il possédait une conception presque idéale de la liberté de penser, 
que ceux capables d’appliquer la méthode scientifique à ces questions devaient disposer 
des moyens leur permettant de travailler en toute indépendance, y compris lorsque, comme 
pour Richet, leurs convictions s’opposaient frontalement à la sienne. Pour toutes ces 
raisons il décida, en 1919, de fonder et de doter l’Institut Métapsychique International 
(I.M.I).

Page 95 : Comme on peut s’en douter, Forthuny sombre alors dans une profonde dépression 
et, pour le réconforter, l’un de ses amis, officier de marine, lui prêtes un livre qui 
lui font découvrir le spiritisme. Après une première réaction franchement négative (« 
Hypothèse fragile déclare—t-il à ses proches, ce qui n’a rien d’étonnant quand on se 
souvient de ses prises de position antérieures), une répétition d’événements, 
accompagnant sans doute un travail inconscient, va en peu de temps transformer le 
sceptique en convaincu.

Le 18 juillet 1920, plus d’un an après le deuil par conséquent, Pascal Forthuny assis à 
son bureau travaille à un roman quand soudain…. « sa main cessa brusquement d’obéir à sa 
penser et se mit, comme mue par une force étrangère, à tracer impulsivement toute une 
suite de bâtons, tel un petit enfant à sa première leçon d’écriture » (Osty). L’homme de 
lettre redevient un débutant mais dans une nouvelle spécialité : l’écriture automatique. 
Il hèle son épouse : « voila une drôle d’histoire. Je suis médium ».

 

Page 109 : Yves Lignon, Les dossiers scientifiques de l’étrange (Michel Lafon, 1999)

 

Page 148 : Un passage sur Jean Pierre Girard jusqu’à la page 152.

 

Page 177 : On parle du programme « Stargate ».

 

Page 201 : Un petit chapitre sur Maud Kristen.

 

Page 203-204 : Malheureusement, réaliser une expérimentation solide impose la mise en place d’une logique qu’on ne peut trouver aujourd’hui qu’à l’étranger ; ce qui oblige à bondir sur une possibilité quand elle se présente. La première a été offerte par la Fondation Odier de Psycho-physique, un organisme scientifique Suisse avec qui Maud Kristen a collaboré à partir de 1992 en réussissant à diverses reprises des expériences classiques telles que la description de photo placées scellés ou l’annonce du résultat d’un lancer de dés effectué par un ordinateur. Intéressant, mais la vraie, l’énorme nouveauté se trouve ailleurs, plus précisément dans une observation effectué par un collaborateur de la Fondation Odier, le professeur Paul-André Despland, chercheur en neurosciences à l’hôpital universitaire de Lausanne. Grace ( !) à un appareil nommé « neuroscan », Maud Kristen s’est ainsi retrouvée, un jour de 1998, bardée de capteurs pendant une expérience de voyance. Résultat décoiffant : tandis qu’elle décrivait correctement le contenu d’enveloppes, le cerveau de la voyance procédait simultanément à des opérations qu’un cerveau ordinaire effectue successivement. Résultat qu’il faudrait exploiter en cherchant à savoir si d’autres voyants présentent une particularité comparable. On se doute que la tâche est colossale et que les moyens mêmes de la Fondation ne peuvent suffire.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s