Grèce : 2014, la Grèce quitte l’euro

Quartier Didot - Porte de Vanves

grece-euro-faille
Après six années de dépression économique, la Grèce ne semble guère en meilleure forme à présent qu’elle aborde 2014. Les perspectives de croissance pour la nouvelle année sont effectivement toutes pessimistes et négatives alors que le P.I.B. pour 2013 est de 4% inférieur à 2012. De fait, l’économie grecque se retrouve aujourd’hui amputée de pas moins de 25% de ses richesses et de ses ressources et, ce, par rapport au démarrage de cette crise. A titre de comparaison, l’économie US avait fondu de l’ordre de 30% lors de la Grande Dépression. Cette nation subit donc une authentique dépression dont l’amplitude est proprement terrifiante puisqu’elle se traduit par un taux de chômage officiel de 27%, dont 55% chez les jeunes !
 Deux grecs au chômage pour un en emploi
La réalité est encore plus dramatique, puisque c’est deux grecs qui sont au chômage pour un grec qui bénéficie d’un emploi:…

View original post 115 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s